Surmonter ses traumatismes grâce à l’hypnose

CE QUI SE CACHE, SE RETROUVE…

Des rayonnages de livres, de l’anthropologie aux guides de voyage, en passant par l’étude des langues étrangères et la poésie. Et puis, le titre de ce livre qui éveille ma curiosité, « fight, flight or freeze ? ». Je me mets sur la pointe des pieds pour attraper cet ouvrage positionné tout en haut de l’étagère et là… catastrophe, une pile de livres qui tombe. L’un d’eux est par terre ouvert et sur la page de gauche, un portrait, la photo du visage d’une vieille dame, avec une lumière qui émane de tous ses traits, des yeux rieurs, un sourire intérieur, une beauté du cœur qui se dégage. Je passe une minute, deux minutes peut être plus à observer ce portrait.

A droite, un texte. « Racontez-moi votre histoire ». Cette invitation à parler présuppose que la vie est structurée comme une histoire. Pour raconter notre vie, nous construisons un récit qui commence aux premiers âges, se poursuit jusqu’au moment présent et s’envisage dans l’avenir. Un agencement chronologique d’étapes qui décrit notre histoire et quelques fragments privilégiées seront modifiés et rehaussés d’hypothèses, de théories, d’interprétations et d’explications qui nous sont propres. Notre histoire est en perpétuel remaniement, elle s’actualise de nouvelles informations jugées pertinentes.

L’histoire de la vie d’une victime commence par un récit cohérent mais soudain, elle change. Elle n’est plus à même de montrer que les évènements correspondent à des étapes, qu’ils ont une fin, ainsi de suite. Une brèche dans le temps, les évènements traumatiques prennent une importance extrême et sont considérés comme les moments les plus intenses de la vie ; peu importe la durée – plusieurs mois ou une seconde-, la fréquence, la position -témoin ou confronté à un évènement-, l’intensité de la douleur -blessure, mort physique ou sociale-.  Les symptômes varient et les principaux sont : des flashbacks, reviviscences, cauchemars, réveils nocturnes, crises d’angoisse, stratégies d’évitement, anxiété, compulsions, une sensation d’être à côté de ses pompes, parfois des douleurs chroniques…

Le passé continue de contaminer le présent. Une perte de contrôle, insupportable.

Comme le raconte cette grand-mère, dans ce livre, chaque enfant naît avec un bol de lumière parfait. Avec ce bol, il peut chevaucher la mer sur les dos de requin ou des oiseaux. Dans la vie, la négativité des blessures et des douleurs deviennent des pierres et il peut y avoir tellement de pierres que l’enfant peut devenir têtu, comme une pierre. Tout ce que l’enfant a besoin d’apprendre est de retourner le bol car la lumière est toujours là et rien ne peut faire partir cette lumière. L’hypnose et les thérapies brèves vont vous aider à vous reconnecter à cette lumière avec laquelle vous êtes venu au monde, identifier les pierres et reléguer le traumatisme au simple rang de mauvais souvenir.


Quels sont les traumatismes qui peuvent être traitées en hypnose et thérapies brèves ?

  1. Les traumatismes liés à l’enfance.
  2. Le traumatisme lié à un deuil ou à la perte d’un être cher.
  3. Les traumatismes liés à un accident de la vie.

Combien de séances estimées ?

Toute personne est unique. L’important est le sentiment que « trop c’est trop », « que ce n’est plus possible » et à chacun son rythme.

Quel est le prix d’une séance ?

70 euros TTC / Heure. Après chaque séance, un enregistrement audio personnalisé vous est proposé. Il sert de guide lors des séances de travail personnel et permet à tout moment de pratiquer entre les séances.

  • L'hypnose pour améliorer son quotidien
  • Faire face à sa peur
  • Le sommeil des enfants
  • Qu'est ce que l'hypnose ericksonienne ?
  • Qu'est qu'une thérapie brève ?