Retourner travailler après un congés maternité

TROUVER LA FORCE D’OSER

Et oui aujourd’hui c’est le jour J. Depuis plusieurs jours, Laura ressent un pincement au coeur, un sentiment de culpabilité à délaisser sa relation avec Lilou, de l’anxiété, la peur de l’accident « est ce que l’équipe éducative va savoir répondre aux besoins de Lilou ? », « Lilou va elle pleurer dans la journée ? »…  des sentiments en vague à l’âme et aussi une appréhension vis à vis de son job.

Laura est une cadre brillante, toute dans la retenue et la discipline qui lui a permis de gravir les échelons et de perpétuer l’enseignement familial de l’effort et du devoir. A 35 ans, ses fonctions assurées, elle décide de passer le cap et s’ouvre aux sensations d’amour de la vie.

Une grossesse, puis un congé maternité… et aujourd’hui c’est le jour de la reprise. Comment va t elle retrouver son poste, structuré, restructuré, déstructuré ? De nouveaux challenges ou reléguée aux oubliettes à des fonctions de subalternes sans que cela soit clairement dit ? Au placard pour ne plus être dans la course depuis des jours ?

Et puis, Laura s’interroge sur ses performances, elle a décroché depuis son arrêt maternité.

La maternité, une période pour la femme qui chamboule son corps, son sommeil, son statut, ses croyances pour l’amener vers d’autres chemins, d’autres changements pour se renouveler et trouver une autre place. Comment appréhender ce mouvement qui entraîne des interactions connues, redoutées ou totalement inattendues ?

Se reconnecter à soi pour l’amour de soi. Pour celles qui en ont manqué ou n’en ont pas eu d’exemple, il peut être difficile d’y accéder et tomber dans des méandres  intellectuels destructeurs pour ne plus savoir comment rebondir. Notre jugement s’exerce durement surtout en tant que femme, mère et compagne ou épouse. Et nous pouvons aussi aduler une partie idéalisée de nous même. Visitez ces parties dédaignées, ignorées et laisser le mouvement de la vie se faire en elles, et éviter que la souffrance survienne ; car chaque fois que je résiste au flux de la vie et que j’essaie de m’accrocher à des formes fixes, je me raidis et je ne me renouvelle plus et je ne suis plus dans la vie. « La seule chose qui ne change pas est celle qui énonce que tout change » Bouddha.

Combien de séances estimées ?

Toute personne est unique. L’important est le sentiment que « trop c’est trop », « que ce n’est plus possible » et à chacun son rythme.

Quel est le prix d’une séance ?

70 euros TTC / Heure. Après chaque séance, un enregistrement audio personnalisé vous est proposé.Il sert de guide lors des séances de travail personnel et permet à tout moment de continuer à pratiquer entre les séances.

  • L'hypnose pour améliorer son quotidien
  • Faire face à sa peur
  • Le sommeil des enfants
  • Qu'est ce que l'hypnose ericksonienne ?
  • Qu'est qu'une thérapie brève ?